Accueil > Nos actualités > Le miroir du commerce extérieur chinois
La chronique de l'économie

Le miroir du commerce extérieur chinois

Par Brigitte TROQUIER

07/11/2022

Le bilan économique du troisième trimestre n’a pas été assez dégradé pour que les banques centrales desserrent leur contraintes sur la politique monétaire. Quelques rares pays cependant ne sont pas entrés dans cette spirale de hausse de taux. C’est la cas du Japon mais aussi de la Chine en plein questionnement sur sa croissance.

Le commerce extérieur chinois est un bon reflet de la santé économique du pays. Cette dernière n’est pas au mieux de sa forme. Elle reflue et n’atteindra pas la croissance annoncée par les autorités en début d’année. La dynamique du commerce extérieur en est un miroir précis… Cette situation reflète aussi les difficultés persistantes des autorités chinoises à rééquilibrer leur modèle vers la demande domestique que ce soit sur le front de la consommation ou celui de l’investissement.
Le congrès qui a conforté les orientations politiques récentes, tant dans la construction moteur de la croissance récente que sur le Covid ne devrait que peu modifié ce profil…

Télécharger l'article

Voir d'autres actualités

12/07/2024 L'actu de nos fonds

BRED Dette Privée : Deuxième closing pour accompagner la croissance de Carat Capital

Promepar Asset Management, filiale de la BRED spécialisée dans la gestion d’actifs, est fière d’annoncer le succès du deuxième closing de son fonds BRED Dette Privée. Ce nouveau financement permettra d'accompagner la croissance de Carat Capital, leader d’une nouvelle génération de conseil en patrimoine.

Lire l'article
11/07/2024 Paroles d'expert

On refait la séance : Publicis, ARM & TFF

Interview de notre Gérant Actions, Renaud Ramette CIIA®-SFAF, EFFAS®-CESGA

Lire l'article
09/07/2024 La chronique de l'économie

Royaume Uni un horizon dégagé

Ecrite d’avance, l’alternance au Royaume Uni s’est confirmée lors des élections du jeudi 4 juillet dernier. Avec 21 points d’avance sur le parti conservateur et quasiment autant de sièges que lors des élections de Tony Blair en 1997, le parti travailliste, avec Keir Stamer à sa tête, revient aux commandes du pays.

Lire l'article Télécharger l'article