Accueil > Nos actualités > Incertitudes politiques et coûts financiers
La chronique de l'économie

Incertitudes politiques et coûts financiers

Par Brigitte TROQUIER

17/06/2024

Le scrutin européen du dimanche 9 juin s’est clôturé sur la dissolution de notre assemblée nationale. Cette décision inattendue n’est pas sans conséquences sur nos déséquilibres financiers qui bénéficiaient d’une « Prime » relative à la stabilité de nos institutions. Cette dernière pourrait s’émousser.

Cette décision brutale qu’a pris notre Président brouille quelque peu l’horizon politique et économique de notre pays. Mais plus encore, dans le contexte financier de la France, elle risque d’ébranler des équilibres fragiles qui, dans la continuité d’un mandat présidentiel et législatif dont l’échéance était connue semblaient supportables… Même si la la politique de la France ne se fait pas à la corbeille, même si cette dernière appartient à une Union Monétaire qui peut absorber une partie des risques, les partis qui s’opposent pour les législatives ne peuvent faire fi de cette dépendance financière qui est si particulière au sein de la zone.

Télécharger l'article

Voir d'autres actualités

12/07/2024 L'actu de nos fonds

BRED Dette Privée : Deuxième closing pour accompagner la croissance de Carat Capital

Promepar Asset Management, filiale de la BRED spécialisée dans la gestion d’actifs, est fière d’annoncer le succès du deuxième closing de son fonds BRED Dette Privée. Ce nouveau financement permettra d'accompagner la croissance de Carat Capital, leader d’une nouvelle génération de conseil en patrimoine.

Lire l'article
11/07/2024 Paroles d'expert

On refait la séance : Publicis, ARM & TFF

Interview de notre Gérant Actions, Renaud Ramette CIIA®-SFAF, EFFAS®-CESGA

Lire l'article
09/07/2024 La chronique de l'économie

Royaume Uni un horizon dégagé

Ecrite d’avance, l’alternance au Royaume Uni s’est confirmée lors des élections du jeudi 4 juillet dernier. Avec 21 points d’avance sur le parti conservateur et quasiment autant de sièges que lors des élections de Tony Blair en 1997, le parti travailliste, avec Keir Stamer à sa tête, revient aux commandes du pays.

Lire l'article Télécharger l'article