Accueil > Nos actualités > Avril 2023 – Et les dividendes ?
Lettre mensuelle des marchés

Avril 2023 – Et les dividendes ?

Par Jérôme LIEURY

02/05/2023

N'en déplaise aux éternels inquiets (qui ont quelque fois raison, hélas !), le mois d'avril boursier s'est passé on ne peut mieux

Et si l’on regarde ce que font ces grands indices depuis le début de l’année, tout va très bien semble-t-il avec un Cac 40 à +15,7% sur quatre mois, un Dax à +14,4%, un Stoxx 600 à +9,8% et un S&P 500 à +8,6%.
Ceci étant, si l’on prend la peine de descendre dans les détails, on ne peut que constater une fois de plus à quel point les moyennes peuvent être trompeuses : quelques grandes titres seulement tirent les indices vers le haut en fait, c’est très notamment le cas pour le Cac 40, dans lequel les géants du luxe caracolent allégrement en tête…

Tout ceci alors que l’inflation semble toujours avoir du mal à refluer, ce qui ne fait pas vraiment les affaires des Banques Centrales, notamment la Fed américaine et notre BCE communautaire, dont c’est la responsabilité, et qui doivent parler au tout début de ce mois de mai, et relever à nouveau (ou pas) leurs taux d’intervention, en principe le premier remède pour combattre cette maladie pernicieuse. La Fed ayant fait vraisemblablement la plus grande partie du chemin avec la fourchette des Fed Funds, le taux monétaire US de référence, déjà bien haute à 4,75%-5%, alors que la BCE n’y est vraisemblablement pas encore, avec un ESTR, le taux au jour le jour pour l’Euro, à 2,90% environ. L’une comme l’autre ayant adopté des discours très
prudents et renoncé à faire des prévisions devant une conjoncture des plus incertaines, alors que le chemin semble aussi de plus en plus étroit pour arriver à casser l’inflation sans casser les économies.

Télécharger l'article

Voir d'autres actualités

04/06/2024 Lettre mensuelle des marchés

Juin 2024 – Mai : les méga caps mènent le bal

Les marchés d'actions avaient baissé quelque peu en avril, mais beaucoup d'investisseurs avaient décidé de ne pas s'en inquiéter et de se tenir ferme sur leurs positions, et le mois de mai boursier leur a donné raison : les grands indices se sont bien tenus dans l'ensemble, et ce, il faut le souligner, malgré de nombreux détachements de dividende qui pèsent toujours un peu sur les cours dans un premier temps. Et ce qui aurait
pu passer pour de l'insouciance s'est finalement révélé la meilleure ligne de conduite (jusqu'à présent en tout cas), puisque si le Cac 40 parisien est resté stable...

Lire l'article Télécharger l'article
04/06/2024 Paroles d'expert

Juin 2024

Lire l'article Télécharger l'article
03/06/2024 La chronique de l'économie

Allemagne : frein à l'endettement ou frein tout court

S’il n’existe à ce jour aucun frein à l’endettement de la France au-delà des contraintes imposées par l’Union, celui rigoureux que s’impose l’Allemagne fait l’objet de réflexions sur de nouvelles conditions d’ assouplissement toujours très encadrées et toujours très exceptionnelles cependant.

Lire l'article Télécharger l'article