Accueil > Nos actualités > A l'attention des porteurs de parts du FCP Octys Trésorerie
L'actu de nos fonds

A l'attention des porteurs de parts du FCP Octys Trésorerie

Par Sandrine DUMAS

04/03/2019

Promepar Asset Management, société de gestion du FCP Promepar Actions Rendement, a souhaité modifier la stratégie d'investissement et augmenter le profil de rendement/risque d'Octys Trésorerie qui sera renommé Octys.

Nous sommes heureux de vous compter aujourd’hui parmi les porteurs du FCP Octys Trésorerie et vous remercions de la confiance que vous nous témoignez.

Nous tenions à porter à votre attention le fait que Promepar Asset Management a décidé ne plus proposer de fonds monétaire au sein de sa gamme d’OPC. En effet, les perspectives demeurent peu favorables pour les actifs monétaires dans un environnement de taux bas voire négatifs et compte tenu de contraintes réglementaires qui sont, de surcroît, amenées à se durcir. Nous souhaitons donc modifier la stratégie d’investissement et augmenter le profil de rendement/risque d’Octys Trésorerie qui deviendra un fonds de classification « obligations et autres titres de créances en euro » et qui sera renommé Octys.

L’opération

Jusqu’à présent, l’objectif de gestion du fonds Octys Trésorerie, de classification monétaire, était d’obtenir, sur la durée de placement recommandée de 1 mois une performance supérieure ou égale à celle du taux moyen du marché monétaire (EONIA capitalisé) diminuée des frais de gestion réels de l’OPCVM

L’objectif du fonds Octys sera désormais de dégager une performance supérieure à celle de l’EURIBOR 12 mois nette des frais de gestion réels de l’OPCVM, en investissant sur des titres obligataires émis par des sociétés privées et des entités publiques ou semi-publiques avec une maturité maximum de 3 ans et une sensibilité moyenne au risque de taux comprise entre -1 et 2.

La durée de placement recommandé sera de 1 an.

Le changement d’objectif de gestion et de stratégie d’investissement et l’augmentation du profil rendement / risque a fait l’objet d’un agrément auprès de l’AMF le xxx. Les modifications entreront en vigueur à compter du 15 janvier 2019.

Si cette opération n’est pas conforme à vos souhaits, vous pouvez obtenir le rachat de vos parts sans frais à tout moment.

Modifications entraînées par l’opération :

Le profil de risque :

  • Modification du profil rendement / risque : OUI
  • Augmentation du profil rendement /risque : OUI
  • Objectif de gestion et stratégie d’investissement

Votre Fonds, Octys Trésorerie, avait pour objectif de gestion de dégager une performance supérieure à l’EONIA capitalisé.

Après modification, Octys aura pour objectif de gestion de dégager, sur la période de placement recommandée, une performance nette de frais supérieure à celle de son indicateur de référence EURIBOR 12 mois.

Octys investissait uniquement sur des titres de haute qualité et détenait des titres d’une durée de vie inférieure à 2 ans. La maturité moyenne pondérée du portefeuille était à tout moment inférieure à 6 mois et sa durée de vie moyenne pondérée inférieure à 12 mois.

Après modification, Octys investira sur des titres obligataires ayant une maturité maximum de 3 ans et une sensibilité moyenne au taux comprise entre -1 et 2. Le risque de taux pourra donc être plus important.

L’exposition aux titres à haut rendement dits ‘spéculatifs’ pourra représenter au maximum 50% de l’actif net, ce qui était impossible auparavant. Ceci implique l’apparition d’un nouveau risque lié à la détention de ces titres, en effet la valeur liquidative pourra baisser plus vite et plus fortement qu’avec des titres de créances de haute qualité.

De la même façon, le risque lié à l’investissement sur les pays émergents sera plus important (100% contre 20% précédemment).

Octys pourra également utiliser des instruments financiers à terme dans la limite d’une fois son actif net en couverture ou exposition du risque de taux.

L’utilisation d’instruments financiers à terme peut engendrer une plus grande volatilité.

La possibilité d’avoir recours aux instruments dérivés conduit à un risque de contrepartie.

Avant, Octys Trésorerie pouvait utiliser des instruments financiers à terme dans la limite d’une fois son actif net en couverture uniquement des risques de change et de taux.

  • Opérations d’acquisition et cession temporaires

Octys Trésorerie, pouvait dans la limite de 100% de son actif, effectuer des opérations d’acquisition et cession temporaire de titres. Après modifications, Octys ne pourra plus en faire.

  • Investissements en parts d’OPC

Octys pouvait investir, dans la limite de 10 % de son actif net, sur des parts ou actions d’OPC français ou européens de classification monétaire ou monétaire court terme.

Cette possibilité restera à 10% mais s’étendra à des parts ou actions d’OPC sans limite de classification (à l’exception des fonds actions).

L’opération conduit donc à une augmentation du profil rendement/risque dans la mesure où, du fait des modifications présentées ci-dessus, Octys pourra désormais intervenir sur des classes d’actifs et des risques qui n’étaient pas accessibles auparavant (produits dérivés) et bénéficier de règles d’investissement élargies (ex. : fourchette de sensibilité,  maturité maximum des titres).

Avec ces modifications, l’indicateur de risque (SRRI) qui était à 1 passera à 2.

Télécharger l'article

Voir d'autres actualités

24/11/2020 Paroles d'expert

Le titre Airbus en amélioration sur ses résultats au T3

Interview de Jérôme Lieury, Directeur de la stratégie actions chez Promepar Asset Management

Lire l'article
20/11/2020 Paroles d'expert

Le non-remboursement de la dette ? Un risque de perte de confiance dans la monnaie et un risque pour la société

Retrouvez la version complète de ma tribune publiée dans l'édition des Echos du 20 Novembre 2020.

Lire l'article
10/11/2020 Communiqué de presse

Avec BRED Sélection ISR, Promepar AM soutient la Fondation des écoles de la 2ème chance

Au cours du troisième trimestre 2020, Promepar AM a reversé une partie des frais de gestion (8 000 euros) de son fonds BRED Sélection ISR à la Fondation des écoles de la 2ème Chance.

Lire l'article Télécharger l'article