Accueil > Nos actualités > Inégalités : ne nous trompons pas de diagnostic
Paroles d'expert

Inégalités : ne nous trompons pas de diagnostic

Par Olivier KLEIN

10/04/2019

La France se place parmi les pays aux plus faibles inégalités de revenus, observe Olivier Klein, professeur d’économie à HEC. Mais l’inégalité des chances y est en revanche plus élevée que dans les pays de l’OCDE.

Les inégalités sont au coeur du débat dans de nombreux pays. Pour savoir comment agir de façon efficace et ne pas aggraver la situation par des politiques inappropriées, il faut établir un diagnostic juste.

Avant répartition, la France possède un fort taux d’inégalité de revenus en comparaison des pays comparables. Cependant, grâce à une politique de redistribution parmi les plus élevées des pays de l’OCDE, la France parvient à figurer, après répartition, parmi les pays à l’inégalité de revenus la plus faible.

Ce constat se confirme si l’on analyse la part du revenu national perçue par les 1 % les plus riches. Si elle a eu tendance à s’accroître un peu au fil des années (passant de 9 à 10,5 % en vingt ans), cette augmentation reste cependant bien plus contenue que chez nos voisins. Sur la même période, l’Allemagne est passée de 9 % à 13 %. Aux Etats-Unis, de 15 % à 20 %. De même, le pourcentage de la population française qui vit sous le seuil de pauvreté est non seulement inférieur à celui de la plupart des pays européens, mais en outre il suit une tendance baissière depuis vingt ans.

Lire la suite

Voir d'autres actualités

16/07/2019 Paroles d'expert

À quand la prochaine crise financière ?

Retranscription de mon intervention lors de la table ronde organisée lors des 19èmes Rencontres Économiques d’Aix-en-Provence, le 6 juillet 2019, sur le thème « À quand la prochaine crise financière ?».

Lire l'article
15/07/2019 La chronique de l'économie

Euro et intégration commerciale de la zone

L’intégration monétaire d’une zone économique a pour effet naturel en théorie de faciliter les échanges intra-zone. Dans l’UEM, ils étaient déjà bien avancés. Pourtant du côté des importations entre les pays de l’Euroland, elles ont reflué entre 1998 et 2018, et les situations individuelles sont disparates.

Télécharger l'article
04/07/2019 Lettre mensuelle des marchés

Juin 2019 - Il y a encore des gens qui investissent, qu'on se le dise

Le problème, avec les marchés financiers, c'est qu'on ne peut pas prévoir leur comportement.

Lire l'article Télécharger l'article