Accueil > Nos actualités > Budget et instruments européens de reconstruction après confinement
Paroles d'expert

Budget et instruments européens de reconstruction après confinement

Par Jean Paul JULIA

28/04/2020

Budget européen et instruments européens de reconstruction après confinement : augmenter significativement le budget Européen, comme le propose la Présidente de la commission, me semble une très bonne chose. C’est une occasion historique pour l’Europe de le faire et ainsi de compléter son mode de régulation.

Deux choses à approfondir seront décisives :

  • Son financement : le faire par l’impôt additionnel ne contribuerait pas beaucoup à relancer les économies. Une partie doit être financée par un financement perpétuel de la BCE à 0%. Avec des engagements clairs à gérer le financement du solde par les marchés avec rigueur.
  • Son utilisation : un mix prêts et subventions, aidant notamment les pays les plus en difficulté après la période de confinement, afin de faciliter la ré-industrialisation des différents territoires concernés, améliorer le niveau d’éducation, favoriser la R&D, soutenir partout le développement de secteurs économiques stratégiques (data, santé, armement, agro-alimentaire, etc.), le tout en échange de réformes structurelles des différents pays davantage affaiblis par la crise pandémique, réformes permettant conjointement d’augmenter leur potentiel de croissance et d’affirmer une trajectoire (douce) d’équilibrage des comptes publics.

Voir d'autres actualités

06/05/2024 L'actu de nos fonds

Promepar Asset Management lance un nouveau fonds à échéance, BRED Horizon 2029

Promepar Asset Management, filiale de la BRED, renforce son offre avec le lancement de BRED Horizon 2029, un nouveau fonds à échéance investi exclusivement sur des obligations d'entreprises libellées en euros.

Lire l'article
06/05/2024 Flash Info ISR

Mai 2024

L'actualité responsable

Télécharger l'article
03/05/2024 Lettre mensuelle des marchés

Mai 2024 – Avril ? : rien de grave a priori

Les marchés d'actions ne peuvent pas monter indéfiniment en ligne droite (sinon ce serait trop facile) et cela devait arriver un jour : après avoir progressé mois après mois de novembre à mars, nous avons consolidé en avril à en juger d'après l'évolution des grands indices, avec en Europe un Cac 40 en baisse de -2,7%...

Lire l'article Télécharger l'article